Plancher de bois : pré-vernis ou pré-huilé

Bois huilé bois verni

 

Les planchers de bois franc, de par leur caractère chaleureux et intemporel, sont très répandus dans les foyers québécois. La finition pré-vernie fut la plus populaire sur le marché depuis de nombreuses années. Cependant, le vent tourne tranquillement et les produits de bois pré-huilés gagnent le cœur de plus en plus de consommateurs. Les deux finis ayant chacun leurs avantages et inconvénients, leur contexte d’application sera le facteur déterminant quant au choix à privilégier.

 

Planchers pré-vernis

 

Les planchers pré-vernis offrent un large choix de couleur, différents niveaux de lustre, une résistance supérieure à l’usure ainsi qu’une grande facilité d’entretien.   Les multiples couches de vernis agissent comme film protecteur sur le bois. Ainsi, les risques de rayures ou de tâches profondes dans le matériel sont minimisés. À noter qu’un vernis lustré laissera paraître chaque trace d’égratignures, à l’inverse d’un fini mat qui sera beaucoup plus permissif. Malheureusement, réparer ou corriger un plancher endommagé peut s’avérer une tâche ardue.  En effet, il faut sabler la surface, nettoyer les saletés créées par le sablage, puis donner une nouvelle couche de vernis. De plus, impossible de réaliser les réparations en petites sections car elles seront visibles, aussi réussies soient-elles. Il faut s’attaquer à toute la surface pour obtenir un beau résultat. Par chance, restituer un plancher de bois franc représente une moins grande épreuve que par le passé. Les vernis à base d’eau, plus écologiques qu’autrefois, et la machinerie disponible pour réduire l’accumulation de poussière rendent l’exercice plus accessible.

 

Planchers pré-huilés

 

Les planchers pré-huilés savent mettre en valeur les bois bruts. Leur look mat et naturel leur confère une richesse inégalée. Ne dégageant aucune émanation chimique, ce produit respectueux de l’environnement s’inscrit dans les nouvelles tendances au même moment où la société cherche à devenir plus écologique. L’huile, offrant une surface plus uniforme et moins luisante que le vernis, camoufle mieux les imperfections du bois. Elle s’imprègne en profondeur dans le matériel, lui procurant plus de résistance aux variations de température ainsi qu’à l’usure générale. Cependant, un sol huilé demande un entretien très ponctuel. Il faudra, sur une base régulière, en appliquer une nouvelle couche (généralement avec de l’huile de lin ou de tung), ce qui doit parfois être précédé d’un léger sablage manuel. Heureusement, ce type de fini est permissif en ce qui concerne toute forme de réparation. Nul besoin de s’attaquer à un sablage complet, de petites corrections ciblées peuvent être effectuées au besoin.

 

En conclusion, sélectionner le fini d’un bois franc est un choix bien personnel. Avec le virage vert que prend la société actuelle,  les planchers pré-vernis Mirage, certifiés « Greenguard », et les planchers huilés Permabois ont une popularité croissante auprès des consommateurs. Dans tous les cas, assurez-vous de prendre les mesures nécessaires pour ménager vos planchers, et ainsi augmenter leur durée de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *