Protéger sa maison en hiver!

Avec le temps qui refroidi, nous devons adapter nos maisons au changement de température. Une belle façon de protéger vos investissements et prévenir les dégâts.

Intérieur

Pensez à choisir une carpette d’entrée conçus pour l’hiver pour protéger vos planchers et votre coulis. Il est important de la secouer ou de passer l’aspirateur régulièrement afin d’éviter de transporter le sable ou le sel ailleurs dans la maison.

Puisque nous utiliserons le chauffage, les planchers de bois, flottant et ingénierie auront tendance à rétrécir avec la chaleur. Il est donc important de vérifier le taux d’humidité afin de s’assurer qu’ils ne soient pas endommagés. Un taux d’humidité optimal se situe entre 35% et 45%. L’achat d’un hydromètre est un bon investissement afin de s’assurer de notre taux d’humidité tout au long de l’année.

Passez l’aspirateur sur vos plinthes électriques afin d’optimiser votre chauffage. Même chose pour les trappes de chauffage central. Nettoyez également vos filtres de sécheuse et d’échangeur d’air. Malgré la performance des échangeurs d’air, une condensation peut se former. En retirant vos moustiquaires vous donnerez un coup de pouce à vos fenêtres pour éviter la condensation.

Si vous avez un fil chauffant, évitez de fermer le thermostat, baisser le plutôt pendant vos absences. En effet, il sera moins couteux d’ajuster votre température que de regagner le degré demandé si vous le fermer.

Si vous partez en voyage, afin de vous sauver de l’hiver (on vous comprend), ne baissez pas trop votre chauffage afin d’éviter que votre plancher se gonfle d’humidité. Vous pouvez par contre fermer votre entrée d’eau au niveau de la laveuse.

Extérieur

Nettoyer vos gouttières afin d’empêcher l’accumulation d’eau ou de glace. Il est également important de fermer la valve du robinet extérieur si votre construction n’est pas récente. En effet, les nouvelles constructions sont munies de robinets antigel, dans ce cas, il suffit de fermer correctement le robinet. Dans le cas d’une construction moins récente, assurez-vous de fermer la valve, de vider l’eau accumulée et de fermer le robinet. Il est également impératif de débrancher votre boyau d’arrosage.

Marie-Claude Lavigueur

Décoratrice et blogueuse De façon souris

Top 5 des tendances Déco 2019

Scandicraft ou l’après Scandinave

Dans cette tendance, le bois brut et la fibre naturelle sont très présents.  Les meubles récupérés et le cannage sont également de retour. Par contre les lignes sont un peu plus souples que dans le style Scandinave.

Attention pour que cela soit élégant il faut y aller à petite dose.

La tendance Hygge est encore présente, Wikipédia nous donne la définition suivante du Hygge : Le hygge (prononcé [y.ɡœ]) est un mot d’origine danoise et norvégienne faisant référence à un sentiment de bien-être, une humeur joyeuse et une atmosphère intime et chaleureuse. Le hygge est un état d’esprit positif procuré par un moment jugé réconfortant, agréable et convivial.

Notre maison est le meilleur endroit pour ressentir cela, qu’en pensez-vous?

Les couleurs

Les couleurs neutres tel que le gris, le blanc cassé et le café sont toujours trendy. Les métaux or et cuivre reviennent en force après quelques années d’absences.

Les touches de couleurs tel que le vert émeraude, le violet et l’orangé sont parfaits pour les accents décos.

Petit espace, le minimalisme

Avec une conscience écologique de plus en plus présente, tout ce qui nous permet de faire notre part pour la planète est d’actualité. Choisir nos matériaux pour du long terme afin d’éviter de recommencer est un bon point de départ. S’assurer également du besoin réel de nos achats avant de faire ceux-ci est une autre excellente façon d’y arriver.

Les espaces épurés et minimalistes ont la cote !

Objets en vitrine

Comme nous choisirons nos objets plus judicieusement en fonction de leur utilisation et de leur durabilité, il est possible de les exposer dans des buffets vitrés. Nos cafetière Chemex, nos pots de verre pour contenir nos produits en vrac peuvent être magnifiques ainsi démontrés.

Les Matériaux

Comme indiqué plus haut, les matériaux naturels tel que le bois, le rotin et le cannage seront présents. Côté tissus on doit s’attendre à voir beaucoup de velours dans les coussins, tissus de recouvrement, etc.

Le macramé fait de laine ivoire pour les décorations murales ou pour contenir nos plantes sera encore omniprésent.

Venez nous voir en boutique et nos conseillers pourront vous suggérer des matériaux qui suivent ces tendances !

Marie-Claude Lavigueur

Décoratrice et blogueuse De façon souris

Bien choisir son dosseret de cuisine!

La cuisine est la pièce ou on passe probablement le plus de temps dans notre maison. Une belle façon d’ajouter du punch à notre cuisine est de choisir avec soin votre dosseret. Bien choisi, il peut donner un tout autre look à votre cuisine!

Tout plein d’options s’offrent à vous :

-Tuiles de type Métro ou Subway Tiles; Un beau classique qui peut être installé de différentes façons.

-Tuiles à motifs; Elles peuvent donner un look vintage ou industriel. Si le look vous inquiète vous pouvez décider de les installer seulement derrière la hotte de la cuisinière.

-Tuiles imitation bois; Avec celle-ci il est possible d’avoir un super look sans avoir les contraintes d’entretien.

-Tuiles format différents ou «Patchwork»; En ce moment elles ont la cote pour tous les designers. Elles ajoutent du volume et créent un super beau visuel.

-Pierre naturelles ou imitations indémodables; Afin de donner un look classique. Par contre, elles peuvent aussi s’adapter à un look plus moderne.

-Les mosaïques et les pâtes de verre; Elles ajoutent un petit look glam avec leur fini souvent lustré.

Lorsque vient le temps de choisir votre dosseret il est important de prendre quelques éléments en considération :

-Armoires : Ça semble simple mais plusieurs personnes viennent en boutique sans amener des échantillons de leur armoires et comptoir. Il est essentiel afin de faire le bon choix d’amener les autres éléments de la cuisine.

-Budget : Voulez-vous vendre rapidement, vous installer à long terme, faire un flip ???? Tous ces éléments auront une incidence sur votre choix de dosseret.

-Qui l’installera : Est-ce que ce sera un projet de week-end ou ferez-vous affaire avec nos équipes d’installateurs.

-Style de votre résidence maison contemporaine ?? Condo?? Résidence classique. Pensez-y lors de votre choix.

Marches à suivre 

-Outils nécessaires : crayon, ruban à mesurer, perceuse, adaptateur pour mélanger, seau, truelle, flotte, éponge, coupe-tuile, espaceur ou ensemble de clip,balai, porte poussière, pince, scie ronde

-Produits nécessaires : tuiles et coulis, vinyle ou bois, moulure

-Avant de placer votre commande, assurez-vous de bien prendre les mesures. Il serait dommage de manquer de marchandise.

Il est important de déterminer le point de départ de votre installation. Vous aurez peut-être à ajuster les prises de courant. N’oubliez pas d’installer un joint de silicone afin d’éviter que votre coulis craque.

Il est également important de choisir votre type d’installation. Choisirez-vous une installation droite, chevron, brique, aléatoire ? Si vos armoires ont déjà beaucoup de motifs, une installation droite est parfaite. Si vos armoires sont plutôt simples, vous pouvez vous amuser côté installation.

Bref venez rencontrer notre personnel aux ventes ils seront ravis de participer à votre choix de dosseret.

Marie-Claude Lavigueur

Décoratrice et blogueuse De façon souris

Design d’intérieur vs Décoration

 

Designer ou décorateur? Plusieurs diront que c’est pareil. On entendra même que l’un est la traduction francophone de l’autre. Il faut dire que la distinction n’est pas évidente pour ceux qui n’ont jamais eu recours aux services de ces professionnels. Ces métiers ont des similitudes, pourtant ils se démarquent par une formation académique et un champ d’expertise bien différents. Malheureusement, leurs titres sont trop souvent confondus.

 

Design d’intérieur

 

En Europe, le terme « designer d’intérieur » est judicieusement remplacé par « architecte d’intérieur », appellation explicitant bien mieux son rôle. La décoration fait évidemment partie de son travail, mais sa formation sera complétée par une multitude de connaissances connexes. Un diplômé du baccalauréat ou de la technique en design d’intérieur sera en mesure de penser l’ensemble d’un espace intérieur avec cohérence. Il pourra modifier les cloisonnements, revoir le réseau d’éclairage, changer la disposition des sanitaires, conceptualiser du mobilier sur-mesure et bien sûr, choisir les matériaux appropriés pour chaque projet. Il saura aussi produire les dessins techniques et faire des rendus en 3D qui serviront à réaliser divers travaux. Le designer d’intérieur peut même intervenir à titre de gérant de projet. Il est donc habileté à planifier les travaux, et trouver la main d’œuvre pour ses chantiers. Au-delà de ses connaissances techniques, un bon designer saura écouter, communiquer et établir une relation de confiance avec autrui. Il se doit de s’intéresser aux besoins des clients, de répondre ingénieusement à leurs attentes, et d’obtenir un résultat reflétant leur personnalité.

 

Décoration

 

Maintenant, en quoi consiste le métier de décorateur? Généralement, celui-ci suivra une formation professionnelle d’un an dans ce domaine. Malheureusement, plusieurs obtiendrons leur expertise de façon autodidacte et s’octroieront leur titre sans avoir complété d’études à cet effet. Ceci étant dit, le « décorateur d’intérieur » sera doté d’un flair incomparable en matière de couleurs, de matériaux et d’agencements en tout genre. Il donnera de la personnalité à un espace de vie en utilisant son œil avisé en coloration, habillage de fenêtres, accessoirisation, choix de meubles, application de papier peint, etc. Il sera qualifié pour intervenir au niveau de l’harmonie et de la mise en valeur de votre environnement. Tout comme le designer, le décorateur se doit d’établir un climat de confiance dans ses relations avec les clients. Il se doit de comprendre les divers besoins exprimés et de poser les bonnes questions. Il guidera son interlocuteur dans un nouvel univers à son image.

Pour conclure, faire appel aux services d’un professionnel pour tout projet de rénovation ou de décoration permet d’éviter bien des faux-pas. Le décorateur s’investira dans ses mandats en utilisant son savoir et sa créativité. Quant au designer, c’est d’une main de maître qu’il exploitera l’environnement convoité à son plein potentiel afin de lui donner une valeur ajoutée.

Plancher de bois : pré-vernis ou pré-huilé

 

Les planchers de bois franc, de par leur caractère chaleureux et intemporel, sont très répandus dans les foyers québécois. La finition pré-vernie fut la plus populaire sur le marché depuis de nombreuses années. Cependant, le vent tourne tranquillement et les produits de bois pré-huilés gagnent le cœur de plus en plus de consommateurs. Les deux finis ayant chacun leurs avantages et inconvénients, leur contexte d’application sera le facteur déterminant quant au choix à privilégier.

 

Planchers pré-vernis

 

Les planchers pré-vernis offrent un large choix de couleur, différents niveaux de lustre, une résistance supérieure à l’usure ainsi qu’une grande facilité d’entretien.   Les multiples couches de vernis agissent comme film protecteur sur le bois. Ainsi, les risques de rayures ou de tâches profondes dans le matériel sont minimisés. À noter qu’un vernis lustré laissera paraître chaque trace d’égratignures, à l’inverse d’un fini mat qui sera beaucoup plus permissif. Malheureusement, réparer ou corriger un plancher endommagé peut s’avérer une tâche ardue.  En effet, il faut sabler la surface, nettoyer les saletés créées par le sablage, puis donner une nouvelle couche de vernis. De plus, impossible de réaliser les réparations en petites sections car elles seront visibles, aussi réussies soient-elles. Il faut s’attaquer à toute la surface pour obtenir un beau résultat. Par chance, restituer un plancher de bois franc représente une moins grande épreuve que par le passé. Les vernis à base d’eau, plus écologiques qu’autrefois, et la machinerie disponible pour réduire l’accumulation de poussière rendent l’exercice plus accessible.

 

Planchers pré-huilés

 

Les planchers pré-huilés savent mettre en valeur les bois bruts. Leur look mat et naturel leur confère une richesse inégalée. Ne dégageant aucune émanation chimique, ce produit respectueux de l’environnement s’inscrit dans les nouvelles tendances au même moment où la société cherche à devenir plus écologique. L’huile, offrant une surface plus uniforme et moins luisante que le vernis, camoufle mieux les imperfections du bois. Elle s’imprègne en profondeur dans le matériel, lui procurant plus de résistance aux variations de température ainsi qu’à l’usure générale. Cependant, un sol huilé demande un entretien très ponctuel. Il faudra, sur une base régulière, en appliquer une nouvelle couche (généralement avec de l’huile de lin ou de tung), ce qui doit parfois être précédé d’un léger sablage manuel. Heureusement, ce type de fini est permissif en ce qui concerne toute forme de réparation. Nul besoin de s’attaquer à un sablage complet, de petites corrections ciblées peuvent être effectuées au besoin.

 

En conclusion, sélectionner le fini d’un bois franc est un choix bien personnel. Avec le virage vert que prend la société actuelle,  les planchers pré-vernis Mirage, certifiés « Greenguard », et les planchers huilés Permabois ont une popularité croissante auprès des consommateurs. Dans tous les cas, assurez-vous de prendre les mesures nécessaires pour ménager vos planchers, et ainsi augmenter leur durée de vie.