Protéger sa maison en hiver!

Protéger sa maison en hiver

Avec le temps qui refroidi, nous devons adapter nos maisons au changement de température. Une belle façon de protéger vos investissements et prévenir les dégâts.

Intérieur

Pensez à choisir une carpette d’entrée conçus pour l’hiver pour protéger vos planchers et votre coulis. Il est important de la secouer ou de passer l’aspirateur régulièrement afin d’éviter de transporter le sable ou le sel ailleurs dans la maison.

Puisque nous utiliserons le chauffage, les planchers de bois, flottant et ingénierie auront tendance à rétrécir avec la chaleur. Il est donc important de vérifier le taux d’humidité afin de s’assurer qu’ils ne soient pas endommagés. Un taux d’humidité optimal se situe entre 35% et 45%. L’achat d’un hydromètre est un bon investissement afin de s’assurer de notre taux d’humidité tout au long de l’année.

Passez l’aspirateur sur vos plinthes électriques afin d’optimiser votre chauffage. Même chose pour les trappes de chauffage central. Nettoyez également vos filtres de sécheuse et d’échangeur d’air. Malgré la performance des échangeurs d’air, une condensation peut se former. En retirant vos moustiquaires vous donnerez un coup de pouce à vos fenêtres pour éviter la condensation.

Si vous avez un fil chauffant, évitez de fermer le thermostat, baisser le plutôt pendant vos absences. En effet, il sera moins couteux d’ajuster votre température que de regagner le degré demandé si vous le fermer.

Si vous partez en voyage, afin de vous sauver de l’hiver (on vous comprend), ne baissez pas trop votre chauffage afin d’éviter que votre plancher se gonfle d’humidité. Vous pouvez par contre fermer votre entrée d’eau au niveau de la laveuse.

Extérieur

Nettoyer vos gouttières afin d’empêcher l’accumulation d’eau ou de glace. Il est également important de fermer la valve du robinet extérieur si votre construction n’est pas récente. En effet, les nouvelles constructions sont munies de robinets antigel, dans ce cas, il suffit de fermer correctement le robinet. Dans le cas d’une construction moins récente, assurez-vous de fermer la valve, de vider l’eau accumulée et de fermer le robinet. Il est également impératif de débrancher votre boyau d’arrosage.

Marie-Claude Lavigueur

Décoratrice et blogueuse De façon souris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *